1. Page d'accueil
  2. Episodes
  3. Saison 1

1#06 Sabotage

image de l'épisode

Episode 6
Réalisé par : Lou Antonio
Ecrit par : Liz Friedman

Personnages principaux (acteurs) :
Don Eppes (Rob Morrow), Charlie Eppes (David Krumholtz), Alan Eppes (Judd Hirsch), David Sinclair (Alimi Ballard), Terry Lake (Sabrina Lloyd), Larry Fleinhardt (Peter MacNicol)

Personnages secondaires (acteurs) :
Amita Ramanujan (Navi Rawat), Mark Sutter (Jeffrey D. Sams), Cricket / Frank Milton (Keith Szarabajka), Jim (Bobby Preston), mère de Jim (Colette Kilroy), 'Brakeman' (Ruben Garfias), 'Engineer' (Randy Kovitz), Jennifer Milton (Caryn West), capitaine Police du Rail (George Gerdes), 'Trainspotter' (Lyle Kanouse), 'Docent' (Benjamin Salisbury), 'FTRA Attacking Guy' (Sam Ayers), Agent Harrill (Robinne Lee), agent du FBI #1 [non crédité](Kurt Hargan), agent du FBI [non crédité] (Alfred Soyyar)

Version Originale :
Titre : Sabotage
Première diffusion : sur CBS, le 25 fevrier 2005
Audience (première diffusion):

Version Française :
Titre : Sabotage
Première diffusion : sur M6, le 5 mai 2006
Audience (première diffusion): 3,2 millions

Navigation + :
Transcripts :
Sous Titres :
Captures : Sur une page unique | Dans la galerie
En parler : Le sujet officiel sur le forum

bannière de l'épisode

Larry : " C'est pour ça que je suis venu ici, c'est vrai qu'ici, c'est parfait comme refuge ... "
Charlie : " Comment ça c'est parfait comme refuge?! "
Larry : " Ben, le département des mathématiques, tu peux me citer un endroit moins libidineux sur le campus? "

Résumé rapide

Des multiples accidents de voie ferrée sont la copie conforme d'autres catastrophes ... Sur les lieux, les autorités retrouvent à chaque fois une feuille pleine de chiffres ... Lorsque le FBI reprend l'enquète, Charlie est chargé de décrypter le code enfouit sous ces chiffres...

Résumé

101424 : accidents de trains
2112 : déraillements
29 : sabotages
1 : code incompréhensible

Un conducteur de train explique son métier à son fils pour un devoir d’école quand son collègue voit quelque chose sur les rails...
Le F.B.I. arrive sur ce qui semble être le lieu d’un accident de train. On voit un corps. Don se demande ce que le gamin faisait là et on lui explique. Il regrette que cela soit arrivé ce jour-là. On voit les restes d’un bus d’école vide.
Flash back : Le gosse est inquiet, son père lui demande de rester par terre et de se cramponner. Il ordonne le freinage d’urgence mais la valve de la sablière est coincée.
Terry demande ce que c’est, un agent lui répond que c’est quelque chose qui envoie du sable sous les roues pour augmenter l’adhérence mais ça ne les aurait pas arrêtés à temps, à cette vitesse un train a une énorme énergie cinétique. S’il a fait cela, c’est pour sauver les enfants.
Flash back : Le conducteur demande à son collègue de prendre les commandes, il veut retirer la valve à la main, il pense que c’est la seule chance pour les gamins. Il demande à son fils d’appuyer les pieds contre la paroi. Le collègue, qui est maintenant aux commandes, dit au gamin de s’accrocher et celui-ci appelle son père juste avant le choc.
Don va voir la famille du conducteur mort. La femme de celui-ci demande à Don s’il est vrai que le bus était vide. Don acquiesce et elle s’indigne que quelqu’un ait pu laisser un bus vide sur une voie de chemin de fer et que son mari soit mort pour rien.

L’agent de tout à l’heure les informe d’une affaire : six accidents en 3 ans, tous des copies conformes d’évènements ayant déjà eu lieu et à chaque fois, une note remplie de chiffres est laissée. Celui-ci reprend un accident qui a coûté la vie à sept enfants. Puis le criminel téléphone à Don pour lui dire que tout ce dont il a besoin pour le retrouver est dans les notes qu’il a laissées. L’agent dit que leurs cryptographes les ont longtemps étudiées et que si c’est un code il est indéchiffrable. Don le contredit.

-Générique-

Aux bureaux du F.B.I., l’agent leur fait un topo sur des précédents accidents et leur reproduction par le criminel. Terry remarque que tous les accidents qu’il reproduit sont des défaillances du système donc elle pense qu'il doit avoir un problème avec les chemins de fer : un employé mécontent ou une victime d’accident de train. Terry dit que toutes les lettres qu’il laisse sont identiques comme une signature pour revendiquer son acte et comme maintenant il téléphone, il veut faire savoir qu’il passe à la vitesse supérieure. Don se demande ce qu’il essaye de leur dire quand Charlie et Amita arrivent.

Don les présente à l’inspecteur Setter, l’inspecteur chargé de cette enquête qui les aide depuis le début. Charlie demande à voir le code. Don lui explique la situation et lui dit que selon le criminel, tout ce dont ils ont besoin de savoir est dans les notes. Charlie leur dit ce qu’il voit au premier coup d’œil y compris la récurrence du 36. L’inspecteur est impressionné et soudain, lui qui ne connaissait que son prénom lui demande si c’est Charles Eppes. Charlie confirme, il lui dit qu’il a suivi des cours d’électrotechnique au M.I.T. et le félicite pour un de ses articles qu’il a beaucoup aimé. Charlie est réjoui, Don lui plus exaspéré. L’inspecteur, comme Charlie, pense que la récurrence du 36 pourrait permettre de trouver la clé du code. Alors Amita, l’inspecteur et Charlie expliquent ce que c’est aux autres et Charlie donne un exemple. Ensuite il propose des idées pour déchiffrer le code. Quand à ce moment, quelqu’un téléphone à David pour l’avertir qu’un « fan des trains » avait filmé le déraillement.

David et Terry interrogent l’homme en question. Cet homme filme les trains pendant son temps libre. David lui demande s’il n’aurait pas voulu une prise de vue plus intéressante mais l’homme se défend de ne pas vouloir voir les trains dérailler. Il ne nie pas que cela a été une chance pour lui et il s’énerve que des gens soient passés devant lui. Et Don lui demande de quoi il parle…

L’équipe visualise la vidéo et voit les hommes dont parlait le fan des trains. Ces hommes étaient là pour voler la cargaison et ils savaient que le train allait dérailler parce qu’ils avaient le matériel approprié. Ils zooment sur la plaque de la camionnette des voleurs sur la vidéo et peuvent donc savoir qui ils sont.

La camionnette appartient à Matt McDonald. Don demande de boucler le quartier autour de chez lui. Ils vont essayer de l’en faire sortir. David, lui, a trouvé d’où il a téléphoné et a demandé de chercher des empreintes dans la cabine téléphonique.

Larry arrive à l’improviste dans le bureau de Charlie (il est en compagnie d'Amita) et a l’air gêné et tendu. Il demande s’il peut les aider dans leur travail mais Charlie voit bien qu’il ne veut pas du tout les aider et demande quel est le problème. Larry explique qu’il évite de croiser Laura Wilson : une de ses amies parce qu’il a couché avec elle et qu’il a peur de gâcher leur amitié s’il sort avec elle.

Devant la maison du suspect, il y a la camionnette qui a servi à piller le convoi. Les agents se mettent en place. Don regarde l’imagerie thermique pour voir combien il y a de personnes dans la maison : il n'y a qu'un suspect et il est seul, dans la salle à manger. Terry propose de sonner à sa porte et de dire qu’elle est en panne pour le faire sortir de chez lui. Terry sonne mais il ne va pas ouvrir et on voit sur l’écran que l’imagerie thermique faiblit. Le F.B.I. décide d’entrer de force. Ils découvrent qu’il est mort et qu’il était de la police du réseau ferroviaire. Le suspect connaissait son meurtrier : il n’y a pas de trace d’effraction et il y a deux tasses de café.

Le F.B.I. découvre du matériel volé dans les différents accidents recréés par le copieur dans la maison du flic sûrement corrompu mais ils ne pensent pas que ce soit lui. Lorsque celui-ci appelle…

Le saboteur félicite Don d’être remonté jusqu’à Matt McDonald, le flic corrompu. Il lui explique que Matt McDonald n’était qu’un voleur et un ripou. Il ne comprenait pas ce qu’il faisait. Détruire les chemins de fer pour ce qu’ils sont. Pour lui, ce sont des criminels. Don essaye de le convaincre qu’il y a d’autres moyens et le saboteur raccroche.

Il avait prévu de tuer Matt, il a donc passé un stade : il tue de ses mains. Il risque de frapper encore plus fort. Ils cherchent à le relier à Matt et trouver comment ils se sont rencontrés.

Charlie est en train de consulter des documents chez lui alors qu’Amita l’attend dehors dans la voiture sous le soleil. Alan arrive et dispute Charlie de l’avoir laissée dehors au lieu de la faire entrer à la maison et de lui offrir un verre à boire : ça fait un quart d’heure qu’elle attend. Charlie se défend en disant qu’ils ne devaient rester qu’une minute et qu’il n’a pas vu le temps passer. Alan suggère à son fils qu’Amita est sûrement séduite par lui (pour accepter cela). Charlie regarde par la fenêtre et voit alors Amita sous un autre jour.

Charlie et Amita vont voir un spécialiste dans un musée de train pour rechercher des indices sur les accidents. Ce dernier les informe qu’il manque une catastrophe majeure à leur liste : Caronpass qui s’est passée en 2001. Un convoi de produits chimiques a déraillé et percuté plusieurs maisons, il y a eu 30 morts. Amita trouve cela horrible et le spécialiste répond que les accidents ne sont qu’une petite partie de l’histoire des trains. Il invite ensuite Amita à dîner le soir même (pour en parler…) sous les yeux de Charlie. Amita refuse en prétextant avoir trop de travail.

Au F.B.I., Don, Terry et David épluchent les dossiers de McDonald. Ils découvrent qu’il avait infiltré un gang : les P.R.A. (les Pirates du Rail Américain). Ils touchent à toutes les activités criminelles : drogues, viol, meurtre… Et ils montent dans un train… On ne les attrape presque jamais. Les agents du F.B.I. pensent que c’est là que McDonald a rencontré le saboteur. Leurs soupçons se posent sur Bob Malone dit “Horizontal Bob”. Il est déjà soupçonné d’avoir provoqué un autre déraillement. Ils pensent qu’il se cache à Antilope Valley et décident d’y aller.

Le F.B.I. effectue une descente à l’entrepôt d’Antilope Valley. Personne ne veut balancer Horizontal Bob. Le F.B.I. fouille tout le monde. Ils trouvent un homme qu’Horizontal Bob aurait balancé d’un train et qui lui aurait bousillé le bras. Don lui promet que s’il l’attrape, Bob ne lui fera plus de mal. L’homme lui avoue que Bob est à Sacramento. Le F.B.I. décide d’appeler Sacramento pour qu’ils surveillent la gare.

Charlie et Amita se promènent en parlant de l’affaire et espèrent que les informations que le conservateur leur a fournies les aideront. Le conservateur y a aussi glissé son numéro de téléphone à l’attention d’Amita. Mais celle-ci dit qu’elle ne l’appellera pas. Charlie demande alors si c’est réellement efficace d’être aussi direct avec une femme. Amita répond que ça peut l’être si l’homme est le bon. De plus, ça a le mérite d’être clair. A ce moment, ils rencontrent Larry qui semble désespéré.

Laura Wilson est arrivée à le coincer et il a dû lui expliquer qu’il ne pouvait pas sortir avec elle pour ne pas gâcher leur amitié. Elle lui a dit qu’il lui avait brisé le cœur et il se sent malheureux et coupable. Charlie et Amita essayent de le réconforter.

Amita lit le dossier de l’accident de Caronpass et Charlie se rend compte que tous les chiffres du dossier sont dans le code. Ce n’est pas un code mais une histoire racontée avec des nombres : le déraillement de Caronpass. C’est arrivé le 12 mars 2001 et le surlendemain, c’est la date anniversaire de l’accident.

Ils expliquent alors leur théorie au F.B.I. et ajoutent qu’il y a 7 chiffres et une lettre qui ne collent pas en plus du 36. Les agents cherchent un lien entre Bob et le déraillement de Caronpass mais n’en trouvent pas. David demande la cause du déraillement et Charlie lui répond que le mécanicien aurait oublié de vérifier la pression des freins. Don trouve alors la signification des chiffres et de la lettre. Cela représente un permis de conduire. Ils découvrent alors que c’est le permis de Frank Milton, le fameux mécanicien du convoi qui serait mort dans l’accident.

Don et Terry pensent que le saboteur doit penser que Frank Milton est un martyr, que l’accident s’est passé à cause d’un incident technique dû au mauvais matériel et que les chemins de fer sont les seuls responsables. Ils vont alors voir la veuve de Milton. Celle-ci leur assure alors que son mari a bien fait son travail. C’était un obsessionnel, il n’a pas pu oublier de vérifier la pression des freins. Elle dit alors que ça ne pouvait qu’être la cause de matériel défectueux que les chemins de fer n’auraient pas dû faire fonctionner. Ensuite Don voit une photo de Milton et tombe des nues. C’est l’homme qui les a mis sur la fausse piste d’Horizontal Bob. Il n’est donc pas mort et c’est lui le saboteur.

Don, Terry et David parlent de l’affaire quand Frank téléphone. Don lui dit ce qu’il sait. Frank admire son intelligence. Don lui donne raison pour ses actes et discute avec lui pour gagner du temps et le tenir en ligne le plus longtemps possible. Frank se justifie alors et remet toute la faute sur les chemins de fer. Le F.B.I. a repéré l’appel et Don dit à Frank qu’il sait ce que ce dernier compte faire et il va l’en empêcher. Frank lui répond qu’il peut toujours essayer et raccroche. David dit alors que Frank est à l’intérieur de la gare de triage de San Bernardino. Don s’étonne.

Frank s’était déguisé en gardien. Il est entré mais n’a touché à rien à part le fait de déposer un message : « Les chemins de fer sont dangereux, ils nous cachent la vérité. » Il voulait juste montrer de quoi il était capable.

Don explique la situation à tous ses hommes et l’opération qui est en cours pour le coincer. Malgré tout ce dispositif, Don est convaincu que Milton va tenter quelque chose. Charlie propose de comparer les trains qui roulent le lendemain au convoi original.

Alors que Don s’apprête à partir pour mettre en œuvre l’opération, la femme de Milton arrive… Elle lui dit que son mari lui a téléphoné et qu’il envisage sûrement de se tuer parce qu’il lui a fait ses adieux.

On voit alors Milton entouré d’une bombe.

Don demande à Charlie s’il est prêt. Charlie n’a pas eu le temps de fabriquer de logiciel pour analyser les données mais il peut le faire lui-même même si c’est difficile.

Charlie explique comment il va faire à l’inspecteur Setter qui est à ses côtés.

Charlie donne deux trains à son frère et ce dernier répartit ses hommes. Don demande ensuite à Charlie de lui donner un autre train. Charlie hésite entre deux trains et lui donne finalement un qui semble être le plus proche du train qui a déraillé à Caronpass. Il transporte des déchets nucléaires. Don s’y rend alors…

Don reconnaît Milton et le tient en joue avec son arme. Cependant Milton porte une bombe sur lui, il ne peut donc pas tirer ou tout va exploser (avec les déchets nucléaires). Don essaye de persuader Frank de retirer la bombe et de se rendre. Don lui saute dessus et lui enlève le détonateur des mains. Terry arrive et l’aide à le maîtriser. Ils doivent désamorcer la bombe avant qu’elle n’explose. David arrive et parvient à désamorcer la bombe.

Aux bureaux du F.B.I., Amita dit à Charlie comment elle a convaincu Larry de sortir avec Laura Wilson, ce qui selon elle n’a pas été difficile étant donné qu’il en mourrait d’envie. Charlie essaye maladroitement d’inviter Amita à sortir mais Don arrive avant qu’il ne puisse le faire pour parler à son frère.

Don voulait juste féliciter et remercier son frère pour son travail. Il lui demande ensuite s’il voulait enfin inviter Amita à dîner et lui conseille de ne pas attendre trop longtemps ou elle va partir avec un autre.

À la maison des Eppes, Alan, ses fils, Amita, Terry et David sont en train de dîner ensemble. Ils sont en train de discuter et Terry lance que, pour elle, les maths sont beaucoup trop éloignées de la réalité. Charlie lui fait une explication enflammée avec des exemples concrets pour lui prouver que tout est question de nombres. Terry est conquise.

Don et Alan sont à l’écart et parlent de Charlie et de son travail au F.B.I. Don admet que Charlie l’a bien aidé dans cette affaire. Alan rétorque qu’il est peut être enfin parvenu à résoudre un problème sur lequel il est depuis qu’il est à l’école à savoir impressionner son grand frère.

Charlie est dans le salon à bavarder avec David et Terry. Don et Amita parlent dans la cuisine et rient ensemble. Charlie les surprend et les observe en paraissant troublé.


Résumé(s) par A.M..
Dernière modification de la page le 09/08/2010 à 22h42.