1. Page d'accueil
  2. Episodes
  3. Saison 1

1#04 Une question de perspective

image de l'épisode

Episode 4
Réalisé par : Tim Matheson
Ecrit par : Liz Friedman

Personnages principaux (acteurs) :
Don Eppes (Rob Morrow), Charlie Eppes (David Krumholtz), Alan Eppes (Judd Hirsch), David Sinclair (Alimi Ballard), Terry Lake (Sabrina Lloyd), Larry Fleinhardt (Peter MacNicol)

Personnages secondaires (acteurs) :
Elliot Cole (David Hunt), Dr. Michael Sabello (Gibby Brand), Eva Salton (Alyson Reed), Gaar Haybridge (Douglas Sills), Rachel (Annika Peterson), père de Finn (Michael Bryan French), Finn Montgomery (James Immekus), Brian Malone (Devon Michaels), Bob Mazzelli (James Joseph O'Neil), Nevelson (James Martin Kelly), officier de police #1 (Robert Joseph), détective (David Grant Wright), agent de sécurité (Derek Anthony), Babbitt (Mitchell Edmonds), 'Bureau Chief' (Christopher Fairbanks), mère de Finn [non créditée] (Margot Rose), agent du FBI [non crédité] (Alfred Soyyar)

Version Originale :
Titre : Structural Corruption
Première diffusion : sur CBS, le 11 fevrier 2005
Audience (première diffusion):

Version Française :
Titre : Une question de perspective
Première diffusion : sur M6, le 21 avril 2006
Audience (première diffusion): 3,5 millions

Navigation + :
Transcripts :
Sous Titres :
Captures : Sur une page unique | Dans la galerie
En parler : Le sujet officiel sur le forum

bannière de l'épisode

Charlie : " Je ne nie pas que j'éprouve un fort sentiment de culpabilité. C'est vrai. Mais j'ai réevalué la trajectoire de sa chute en toute objectivité en ... "
Don : " Charlie ... "
Charlie : " ... fonction de ... "
Don : " Ce môme avait de gros problèmes. Un RDV avec un prof n'aurait pas suffit à le sauver. "
Charlie : " Ne crois pas que je sois aussi rationnel juste parce que je ne suis pas aussi détaché que tu l'es. "
Don : " Eh Eh, minute ! Tu n'as aucune idée des horreurs que je vois tous les jours dans mon boulot. Détaché! Oui, c'est vrai, je suis détaché et ... et ... je n'ai pas le choix. "
Charlie : " Excuse moi Don. Je sais. "
Don : " Non, tu ne sais rien du tout et je suis ravi que tu ne saches rien. "

[...]

Don : " C'est moi ou tu as tapé dans l'oeil du type de la sécurité ? "
Terry : " Certains hommes aiment les femmes susceptibles de les menotter "
Don : " On peut les comprendre... "

[...]

Don : " Mon meilleur rendez-vous a eu lieu dans une laverie autour d'une pizza. "
Alan : " Ce qui explique le cruel manque de petits enfants autour de moi... "

Résumé rapide

Charlie se penche très sérieusement sur le cas d'un étudiant qui lui avait demandé conseil et qui se serait suicidé alors qu'il menait un travail de mémoire sur l'architecture d'une tour.

Résumé

Charlie et Larry marchent dans les environs du campus pour se changer les idées, Larry à reçu une mauvaise " observation ", ses cours seraient soporifiques. Ils croisent alors un groupe d'étudiants attirés par des sirènes...
Les deux enseignants les suivent et, arrivés près d'un pont, découvrent des voitures de police, une ambulance, et, au milieu de la chaussée, un corps. C'est un étudiant, il se serait suicidé... Charlie apprend que le jeune homme s'appelle Finn Montgomery, il était venu le voir quelques jours plus tôt pour lui poser une question. Alors en plein travail, il ne l'avait pas reçu.

Charlie appelle Don, car, mathématiquement parlant cela pourrait ne pas être un suicide. Lorsqu'il annonce à Don, qu'il fonde cette hypothèse sur quarante centimètres, celui-ci lui affirme que le problème ne vient pas des maths, Mais du fait que Charlie ne veut pas admettre la possibilité du suicide...

-Générique-

En questionnant Charlie, Don apprend que Finn n'était pas un de ses élèves. Il venait juste lui demander un conseil pour son mémoire. Voyant l'état dans lequel cette affaire met Charlie, Don veut bien donner un coup de main. Il passera donc quelques coups de fil. Mais il est convaincu que le FBI ne pourra rien faire...

Dans la continuité de leur enquête, ils rendent visite à une certaine Eva Salton, travaillant à l'unviversité. Don lui pose alors des questions sur Finn. Ils apprennent ainsi qu'il a dénoncé un autre élève ayant falsifié des résultats de laboratoire, ce qui a provoqué l'exclusion de cet étudiant. La femme semble pourtant convaincue que le jeune homme n'a pas réglé ses problèmes avec Finn de manière violente. Elle leur révèle aussi le sujet du mémoire de Finn. Il travaillait sur la perspective dans les travaux d'un architecte...
Avant de partir, Don demande s'il peut voir les travaux de Finn. Eva leur donne la clé de son bureau...

Charlie s'y rend et rencontre les parents. Le père lui parle un peu de leur fils alors que la mère, effondrée, se retire.
Charlie demande ensuite la permission d'examiner ce sur quoi Finn travaillait.

Don demande service à Terry, il veut creuser un peu plus. Elle se rend donc chez le légiste avec David. Il conclu au suicide mais n'exclu en aucun cas la possibilité du meurtre.

Don, pendant ce temps, va voir l'étudiant que Finn a fait virer. Il affirme avoir rempli des cartons avec des amis au moment du « suicide ». Après une brève entrevue Don se rend aux bureaux du FBI, il y rencontre son père qui lui annonce qu'il a un rendez-vous le mercredi soir. Il lui demande de venir... accompagné. Don essaye de se désister. Au moment où il explique à son père qu'il n'a pas le temps de trouver quelqu'un pour l'accompagner à cause de son travail, l'ascenseur s'ouvre sur Terry.
Alan entre à l'intérieur et s'en va. Don suit ensuite Terry. Elle lui raconte que Finn est allé chez le psychologue du campus quatre fois en un mois et qu'il a été plaqué par sa copine.

Don retourne donc voir Charlie, il n'a à présent plus aucun doute quant au suicide de l'étudiant. Il lui annonce qu'il lâche l'affaire, suite à quoi les deux frères s'accrochent un peu... Alors que Don s'en va, Larry fait son apparition et demande s'il peut aider. A eux deux ils cherchent donc un lien entre les différents documents qui composent les recherches de Finn : Plans de construction, suivit des travaux et rapports météo. Il leur devient évident qu'il cherchait à savoir comment le bâtiment en question réagirait dans des conditions météorologiques extrêmes. Il s'intéressait en particulier à la structure du bâtiment, elle-même.
Charlie va vérifier sur place et, grâce à un pendule auquel il a accroché un stylo, il parvient à déterminer que la tour ne réagit pas comme elle le devrait. Son indice de flexion au vent est trop élevé. Charlie doit lancer des simulations pour déterminer la gravité de cette annonce.
Cette découverte remet le suicide en question en effet le jeune étudiant aurait rencontré, le propriétaire, l'architecte et l'entrepreneur du bâtiment ? Essayant de les avertir de sa découverte.

David retourne voir le légiste, il y a du nouveau : des marques de coups apparaissent sur le bras de l'étudiant. Le légiste explique à David que lorsque les coups ont lieu peu de temps avant la mort, les bleus se forment un ou deux jours plus tard.
En raison de l'arrêt du coeur, le sang ne circule plus mais certains fluides continuent de s'écouler, plus lentement toutefois. Pendant ce temps Don et Terry vont voir Mr Nevelson, l'entrepreneur. Alors qu'ils discutent avec lui, le chef de la sécurité, Bob Mazzeli, leur demande ce qu'ils font là. Lorsque Don parle des défauts qu'aurait le Cole Center, l'entrepreneur lui assure que s'il y a des défauts ils étaient déjà sur le papier parce que lui et ses hommes ont strictement respecté le plan...

Don et Terry retournent à la voiture en discutant. Alors qu'ils montent dans la voiture Don l'invite au dîner de son père. On apprend alors qu'ils sont déjà sortis ensemble au temps de leurs études.

David, lui, va voir l'architecte qui lui assure lui aussi que le Cole Center n'a aucun problème de conception. Alors que David continue à poser des questions, il lui dit qu'à cause de sa célébrité dans le milieu de l'architecture, Elliot Cole, le propriétaire l'a rapidement éjecté de la construction du bâtiment.

Don et Terry vont donc voir Elliot Cole, au Cole Center, pour l'interroger. Ils y sont accompagnés par une certaine Rachel.
A peine assis, Don explique franchement qu'ils sont là à propos de la mort d'un étudiant qui serait venu lui rendre visite et qui aurait dénoncé des défauts de construction. Cole monte sur ses grands chevaux et assure que sa tour est sure.
D'ailleurs... y aurait-il construit ses bureaux s'il en doutait ?

De leur côté, Larry et Charlie essayent, grâce à un logiciel de simulation, d'étudier la réaction du bâtiment lorsqu'il est soumis à des conditions météorologiques extrêmes : tremblements de terre, grands vents...

Le soir, chez les Eppes, Don, Alan et Terry préparent le dîner. Alan est stressé, Terry essaye de le rassurer et, pendant que Don part chercher le pain, elle lui assure que tout est très bien et sous-entend que la femme qu'il a invité a beaucoup de chance en parlant du rendez-vous très peu romantique auquel elle a eu le droit avec son fils. Alan est étonné d'apprendre qu'il y a eu une histoire entre eux... Mais avant qu'il n'ai pu dire quoique ce soit quelqu'un sonne à la porte.

Charlie et Larry, eux, travaillent toujours sur leur logiciel. Ils sont déconcertés, ils ne parviennent pas à trouver la faille du bâtiment...
Larry raconte alors à Charlie, l'histoire d'un de ses étudiant : il s'est pendu !
Charlie, qui voit immédiatement l'insinuation, dément fermement, Finn ne s'est pas suicidé. Larry lui explique alors à l'aide de termes mathématiques que Charlie ne veut pas admettre le suicide. Suite à cette discussion, Charlie se rend compte qu'il a oublié de tester quelques phénomènes météorologiques.

A la maison des Eppes, le dîner tourne mal... Don et Alan sont dans la cuisine, l'invitée, Jill, est dans le salon, elle pleure. Parlant de loisirs Don lui a rappelé la mort de sa mère dans un accident de ski. Terry entre dans la cuisine peut de temps après, Jill ne pleure plus. Alan reprend du poil de la bête et amène le plat : du canard, alors que Terry et Don reste dans la cuisine. De là, ils entendante la femme crier d'indignation, elle possède deux canards en voir un dans un plat la met dans des états inimaginables. Terry et Don, toujours dans la cuisine, ne peuvent s'empêcher d'éclater de rire, discrètement bien sur. Alors qu'Alan entre à nouveau dans la cuisine, la mine déconfite, le téléphone de Don sonne... Terry et lui doivent rejoindre Charlie : il a trouvé quelque chose.

Les dernières simulations se sont avérées fructueuses. En effet, ils avaient testé la résistance du bâtiment face à des grands vents, mais dans les situations testées, les vents s'appliquaient sur les faces du building suivant les axes Nord-Sud et Est-Ouest. Il avait alors eu l'idée d'essayer avec des vents en angles de 95km/h... Le résultat était terrifiant... Sous pression constante la tour finit par s'effondrer sur elle-même.

Le lendemain, Charlie et Don se rendent au Cole Center pour informer les spécialistes de l'énorme problème, seulement Cole n'est pas d'accord, il assure que son bâtiments est sur, il ne veut pas croire que ce n'est pas le cas. Rachel, les interrompt, Elliot Cole est attendu à une réunion.

Après se passage inutile au Cole Center, vu que personne ne veut le croire, Charlie se rend chez le père de Finn. Il lui avait promis de l'aider à comprendre les travaux de son fils...

Don, lui, retourne voir l'entrepreneur et lui demande les dossiers comptables de la construction de la tour... Après les avoir montrés aux experts du FBI, qui n'ont rien trouvé, il les ramène à Charlie. Pendant que Charlie épluche les documents Don et Alan vont faire la vaisselle.
Alan en profite pour parler à son fils de Terry. Don lui explique la difficulté de la situation, le fait qu'ils soient collègues et risquent leur vie tous les jours...
Après ça Don retourne voir Charlie qui a trouvé quelque chose. Les employés des fondations sont fictifs. Les mêmes chiffres reviennent trop souvent, ils ont été truqués.
Alan leur explique qu'ils ont à faire à une équipe fantôme, des hommes qui travaillaient au noir, payés moins cher mais aussi moins qualifiés. Il retrouve la trace de l'un de ses travailleurs, il se serait blessé lors des travaux. Reconduit à la frontière depuis la construction il ne leur sera cependant d'aucune utilité. Un certain Keith Babbitt, aurait payé pour son hospitalisation...
Don et Terry retournent une nouvelle fois voir l'entrepreneur et lorsqu'ils lui posent des question sur ce Babbitt, il affirme qu'il ne le connais pas, ou du moins, même s'il travaillait sur son chantier il ne la jamais rencontré personnellement. Il ne connaît pas tout le monde sur le chantier.
Face à son refus de parler, ils décident de se rendre directement chez l'homme. David fait le tour pendant qu'eux deux vont frapper à la porte. De son côté David voit de la fumée s'échapper par le dessous de la porte du garage, il appelle Don et Terry et à eux trois, ils sortent Babbitt de sa voiture. Il a une trace de coup sur le crâne. Lorsque Terry lui demande qui lui a fait ça, il répond que son agresseur est Mazzeli, le chef de la sécurité, homme de main de Nevelson...

Don et Terry vont donc l'arrêter. Babbitt est prêt à témoigner pour l'histoire des hommes travaillant au noir.
Don va interroger Mazzeli et lui dit que tout va retomber sur lui si il ne balance pas toutes les personnes concernées. Il accepte, mais lorsque Don lui parle de Finn, il affirme qu'il n'a rien à voir avec sa mort.
Lorsqu'il sort de la salle, Charlie lui saute presque dessus pour qu'il y retourne et le fasse avouer. Seulement Terry arrive et montre une lettre, elle est de Finn, il y explique sa détresse et annonce son suicide. Charlie n'en revient pas, il s'en va.
Mazzeli, qui a lâché le morceau permet au FBI de remonter toutes la filière. C'est Rachel, qui est en fait la maîtresse de Cole qui est à l'origine des détournements. Elle et Nevelson ont engagé des employés non déclarés et ceux sont remplis les poches au passage. A cause d'eux, la tour est dangereuse. Don, Terry et David vont l'arrêter chez elle devant les yeux d'Elliot Cole.

Au lieu de réparer les fondations du Cole Center, Cole décide de faire installer un bloc de béton de trois cents tonnes sur le toit de la tour pour faire contre-poid.

Alors qu'il explique ça aux parents de Finn, Charlie reçoit des remerciements de leur part.

Don, Alan et Charlie sont dans un bar. Alan a déjà un nouveau rendez-vous, la femme qui lui avait vendu le canard, pour le premier rendez-vous.
Charlie accuse Don de toujours avoir su que Finn s'était suicidé. Don se défend et cite un livre pour appuyer ses dires. On retrouve alors notre Charlie qui assure à son frère que ce livre n'a aucun rapport avec les mathématiques : c'est de la philosophie. Il repart donc dans une explication dure à suivre. Alan et Don, n'y font pas très attention et discutent entre eux.


Résumé(s) par Maya.
Dernière modification de la page le 10/06/2008 à 17h04.