1. Page d'accueil
  2. Episodes
  3. Saison 1

1#01 Le point d'origine

image de l'épisode

Episode 1
Réalisé par : Mick Jackson
Ecrit par : Nick Falacci, Cheryl Heuton

Personnages principaux (acteurs) :
Don Eppes (Rob Morrow), Charlie Eppes (David Krumholtz), Alan Eppes (Judd Hirsch), David Sinclair (Alimi Ballard), Terry Lake (Sabrina Lloyd), Larry Fleinhardt (Peter MacNicol)

Personnages secondaires (acteurs) :
Amita Ramanujan (Navi Rawat), Karen Silber (Kate Norby), Walt Merrick (Anthony Heald), Roland Haldane (William O'Leary), Médecin légiste (Gibby Brand), Assistant médecin légiste (Karl Calhoun), Technicienne légiste (Amanda Carlin), Détective de police (John Lacy), Infirmière (Kristen Ariza), Journaliste #1 (Richard L.D. Saxton), Journaliste #2 (Anna Maganini), Journaliste #3 (Mark Berry), Rachel (Michele Graff), Enseignante (Lindsay Frame), Technicien (James Sie), Agent du FBI (Michael McGovern), Shawn Green (lui-même), Agent spécial Curtis Miller (Calvin Harrison), Opératrice téléphonique du FBI (Jessica Helmer), Josh (Griffin Matthews), Agent de surveillance du FBI #1 (Brian Ruppert)

Version Originale :
Titre : Pilot
Première diffusion : sur CBS, le 23 janvier 2005
Audience (première diffusion): 20,9 millions

Version Française :
Titre : Le point d'origine
Première diffusion : sur M6, le 14 avril 2006
Audience (première diffusion):

Navigation + :
Transcripts : Transcript VO |
Sous Titres :
Captures : Sur une page unique | Dans la galerie
En parler : Le sujet officiel sur le forum

bannière de l'épisode

Charlie : " Pourtant je t'avais aidé sur ton histoire de fraude fiscale, et aussi sur un délit d'initié ... "
Don : " Oui, mais là c'est différent, c'est pas une histoire de chiffres. "
Charlie: " Tout est une histoire de chiffres. "

Résumé rapide

Don et son équipe enquêtent sur une série de viols et de meurtres non élucidés. Aucune piste ne semble les mener à l'auteur de ses actes, quand Charlie tombe sur la carte de la localisation des crimes. C'est alors qu'il propose d'aider son frère à localiser le tueur grace aux mathématiques ...

Résumé

Un corps de sexe féminin est retrouvé dans un chantier de construction près de Hill Street. Ce cas est rattaché à une série de viols non élucidés frappant les quartiers Sud.

Don et Terry se rendent sur place. Terry explique que pour la première fois, le violeur a tué sa victime : Rachel Abbott. La collocataire de cette jeune serveuse de 29 ans avait signalé sa disparition depuis deux jours. En arrivant près du corps, Terry présente à Don le nouveau de l'équipe : David Sinclair, nommé par le sous directeur: M. Merrick. David leur rapporte que la victime avait téléphoné à son travail parce qu'elle avait des problème avec sa voiture, et devait appeler une dépanneuse, mais il n'y a aucune trace de son appel. Le corps de Rachel ne montre pas de blessure ni de trace de strangulation, elle a du mourir étouffée. De plus, d'après la coloration de sa peau, ils estiment que la mort est antérieure au déplacement du corps sur ce chantier.
En s'approchant, Don remarque la présence d'une marque sur sa peau.

Dans les bureaux du FBI, on apprend que cette marque, faite sur les 12 précédentes victimes avec le même instrument, est réalisée avec du fer chauffé à 300 degrés, que le criminel a appliqué sur la peau des ces femmes pendant 3 secondes environ. L'équipe reconstitue son mode opératoire. Le tueur est de plus en plus violent à chaque viol.
Pour la tuer, il recouvre le visage de sa victime avec quelque chose qui provoque l'asphixie, comme un sac plastique.

-Générique-

Don explique à son équipe que la voiture de Rachel doit être retrouvée car elle a été agressée lorsqu'elle est tombée en panne. Modèle de série de 1981 immatriculée en Californie 2BAI222. La police est déjà à sa recherche. Don demande à David de superviser les recherches de son équipe. Terry est certaine que le nouveau va s'empresser d'aller tout raconter à Merrick, ce que Don n'a jamais fait en 10 ans de travail avec elle. Tout deux retournent ensuite voir Karen Silber, la douzième victime, car son témoignage est incohérent.

Karen explique aux deux agents qu'elle n'avait pas vu le visage de son agresseur car il lui avait bandé les yeux. Toutefois, elle a senti une forte odeur de cigarette. La jeune femme, bouleversée, ne parvient toujours pas à se souvenir de ce qu'elle avait fait avant qu'il ne s'en prenne à elle. Elle ne veut pas vraiment revivre cela, elle va se marier. Elle assure néanmoins à Don que si elle savait quelque chose d'utile elle leur dirait.

De retour aux quartiers du FBI, Don et Terry vont au devant de M. Merrick, à qui David Sinclair a exposé la situation, comme Don l'avait prévu. Ils discutent ensuite pour exposer l'avancement de la situation. 20 000 appels à temoins et plus de 200 E-mails par jour pour le FBI, mais toujours pas de trace de la voiture.

A nouveau seuls, Terry dit à Don que Merrick se sent menacé car Don gère ce dossier, et il a besoin de croire que c'est lui qui suppervise l'enquète.

Dans une rue, un bolide passe pour s'arreter ensuite. C'est Charlie qui est aux commandes de l'engin, Amita l'accueille en lui annoçant son résultat : 21.07 secondes, et 109.918 km/h. Et sans permis de conduire! Enthousiaste sur la performance, Charlie clame que ni Stanford ni le MIT ne pourront faire mieux que ça. Larry est là aussi, voyant ce qui détourne Charlie de lui, alors qu'il prétend bientôt recevoir le prix Nobel pour sa théorie de la "supergravité multi-dimensionnelle". Charlie se rattrape en disant que ce "Véhicule expérimental à gravité extrème" est en quelques sortes issu de la théorie de Larry.
Après discussion, Charlie assure qu'il passera pour l'aider dans son travail, le lundi suivant.

Le soir, Don, qui n'a pas le temps de rentrer chez lui, passe chez son père, chez qui Charlie habite.
Pendant que Don prend sa douche, son frère regarde un plan qu'il a laissé sur la table, indiquant les lieux des crimes. Lorsque l'agent s'en apperçoit, il n'apprécie pas trop. Au FBI, pour exploiter la répartition de ces 13 crimes dans un périmètre bien défini, ils utilisent "l'analyse prédictive" (Don l'a apprise à Quantico). Cependant, la méthode est inefficace avec les psychopathes. Impossible de prévoir ainsi le lieu de la prochaine agression.
Charlie rappelle à son frère qu'il l'avait déjà aidé à résoudre des affaires par le passé, mais il ne croit pas qu'on puisse résoudre celle-ci à l'aide des mathématiques.

En regardant le jet d'eau au dehors, Charlie a une idée et interpelle Don pour lui expliquer. Aucune formule mathématique ne peut prévoir où tombera la prochaien goutte d'eau car il y a trop de variables qui entrent en jeu. Par contre, en analysant la répartition des gouttes, il est possible d'en tirer le point d'origine. Appliqué à l'affaire en cours, cela signifie que Charlie peut localiser le tueur.
En effet, un criminel en série se déplace selon ses besoins, il observe ses victimes potentielles. Pour ne pas se faire réperer il fréquente les lieux où la circulation est moins dense et attend un isolement propice de sa cible. Il frappe dans un périmètre large mais cela rarement près de son domicile, qui est comme une "zone tampon". Au début la taille de la zone tampon varie, puis se stabilise quand il gagne en assurance. (modélisé par Charlie comme "des constantes de comportement")
Autre point à prendre en compte: la distance, plus l'acte commis est violent, plus l'agresseur s'éloignera de chez lui pour le commettre. La nature, l'étendue des blessures mais aussi la durée de l'agression permettent d'évaluer le degré de violence.
Charlie et Don discutent ainsi la psychologie de l'homme qu'ils recherchent et avec les documents de son frère, le mathématicien dispose d'assez de données pour travailler et mettre en équation.

Au quartier du FBI. Don parle de la nouvelle approche proposée par Charlie.
David aussi a du nouveau: Rachel a inhalé de fines particules de champignons (Truffe) avant de mourir. Malheureusement, plus de 200 boutiques du coin en vendent, plus internet. Terry s'occupe de ça. Toutes les juridictions sont en alerte, depuis San Diego jusqu'à Seattle, mais toujours aucune trace de la voiture.
Don interpelle ses hommes pour leur donner l'objectif du moment: reconstituer l'emploi du temps du dernier jour de Rachel Abbott.

Charlie, tout en écoutant de la musique, travaille ses équations sur tableau noir. Amita arrive et lui rappelle qu'ils sont lundi, à 14h30 ... et qu'il avait rendez vous avec Larry ... Il part donc en trombe le voir. Son étudiante pose alors un post it sur le tableau, avec attention, pour que personne ne l'efface.

Le professeur de mathématiques s'excuse auprès de son ami et lui parle de cette nouvelle application qui lui prend tant de temps. Charlie demande l'aide de Larry car le problème revient à définir "le point d'origine de phénomène autonomes résultant d'une disperssion semi-aléatoire". Larry, qui s'y connaît en trajectoires orbitales et en trous noirs a du mal à voir comment il pourrait l'aider. Il fait une parenthèse sur Galois pour essayer de lui faire comprendre qu'il devrait bien réflechir à ce sur quoi il travaille, pendant qu'il est au top de ses compétences.
Cela ne disuade pas Charlie, bien au contraire, il poursuit son travail sur le comportement humain.

Amita et lui arrivent aux bureaux du FBI, avec les plans des zones définies par ses calculs. Il explique sa démarche aux agents présents. Sa modélisation est la même que celle employée pour localiser les trous noirs, suivant la façon dont ils interagissent avec l'extérieur. Mais il a aussi utilisé les théories du FBI sur les tueurs en série, ce que rappelle Don à Merrick lorqu'il fait preuve de scepticisme.
Charlie explique que les lieux des agressions ,ou autres, choisis par le tueur se veulent completement aléatoires (pour ne pas qu'on le trouve), or il est très difficile de faire une telle disposition consciamment, ce qu'il démontre en demandant à 5 des personnes de la salle de se placer au hasard. En effet, après placement, les personnes se retrouvent à égale distance l'une de l'autre ... c'est à dire suivant une regle précise.
Les zones définissent les endroits à différentes probabilités d'abriter la résidence du tueur. Terry est étonnée car elle pensait qu'il habitait à Silver Lake.
Arrivant en toute hate, David annonce que la voiture a été retrouvée dans un parking à l'ouest d'Hollywood. Pendant qu'ils se rendent sur place, Charlie doit rester tester si sa théorie fonctionne avec des affaires déjà résolues.

Près de la voiture, des mégots et des cannettes de soda, là depuis peu de temps, indiquent que quelqu'un a fait le gué, ce qui est étonnant au premier abord. En effet, la voiture n'ayant pas été traffiquée, rien ne pouvait prévoir que Rachel allait tomber en panne ici.
Don regarde au dehors et voit le 634 Fountain Steet, c'est précisement l'adresse de Karen Silber. Voila donc pourquoi il attendait ici. Ils se précipitent chez elle mais c'est trop tard, ils la retrouvent morte, un sac sur la tête.

L'équation de Charlie a fonctionné pour 4 des 5 anciennes affaires sur lesquelles il l'a testée.

Les autres victimes des viols ont été placées sous protection mais il ne s'en prendrait certainement plus à une ancienne victime.

La zone de forte probabilité delimitée pour l'affaire en cours par Charlie s'étend autour de Silver Lake, et environ 50 hommes y habitent. Les tests ADN pour la totalité d'entre eux pourront être faits dans les 72 heures, mais sur le terrain, sur des objets qu'ils jeteront (chewing guns, mégots ...) car le procureur ne donnerait pas d'autorisation sur une équation.

Amita et Charlie travaillent ensemble, chez le père de Charlie. Celui ci les charie sur leur relation, pourtant son fils lui explique qu'il se trompe, étant son directeur de thèse, le reglement lui interdit d'avoir une relation avec Amita.

Au FBI, alors que Don bataille pour obtenir le plus vite possible les derniers résultats des tests ADN, Charlie va à sa rencontre pour lui dire que la théorie ne fonctionne pas. Ayant repris la démonstration à l'envers, il s'en est rendu compte. Le problème ne vient pas du travail fournit par lui mais des données de départ, en effet, il a pu établir que Karen Silber a menti sur le lieu de sa première agression.

Terry et Don rendent visite à une ex collègue de Karen qui leur apporte la raison pour laquelle elle aurait menti. Karen voyait encore son ex, mais elle ne voulait pas que son fiancé le sache. Elle ne pouvait donc pas le dire si elle avait été agressée près de chez son ex, d'où son mensonge.

David annonce que sur les 52 hommes habitant dans la zone, aucun n'a l'ADN recherché.
Charlie, avec la nouvelle localisation pour la 12ème agression, refait ses calculs. Il en sort une nouvelle zone (qu'il envoie par téléphone à son frère), déjà incluse dans l'ancienne mais plus petite. Don lui dit que tous les résidents ont déjà été testés négativement dans cette zone.
Il raccroche le téléphone, en colère, et se met à écrire sur son tableau noir, devant les yeux de Amita.
Il s'énerve même contre elle lorsqu'elle lui propose une pause.

De son côté Don s'est fait retiré l'affaire.

Charlie, la nuit tombée, va à la rencontre de Larry. Son ami l'oriente vers une vision du problème qui apporterait une solution "moins élégante" tout en l'amenant à reflechir une nouvelle fois sur si ça en vallait la peine.

A nouveau devant son tableau, Charlie efface ses calculs et regarde les images des victimes, avec tristesse.

Le criminel a, quant à lui, trouvé sa prochaine victime et s'en prend à elle alors qu'elle vient de rentrer dans sa voiture, seule.

Chez leur père, Don et Charlie rediscutent de tout ça, et en découle une nouvelle idée: il faut deux zones de forte probabilité, une pour le lieu de résidence, et une pour le lieu de travail !
Une zone industrielle en Californie sort de la nouvelle modélisation pour le lieu de travail. Don lance une recherche sur celle ci, pour établir une corrélation entre les deux nouvelles zones, et 8 hommes sont concernés. Rapidement, leur choix se porte sur l'un d'entre eux : Roland Haldane, arreté il y a 12 ans pour tentative de viol. Ils se rendent sur son lieu de travail immédiatement. Don et David vont le voir directement tandis que Terry cherche à part.

Haldane les laisse entrer, soit disant pour un complément d'enquète pour des DVD pirates. Ils arrivent dans une sorte de cuisine. L'homme leur explique qu'il fait aussi parfois traiteur, mais tout seul. Don trouve un chalumeau, qui servirait selon Haldane a faire les crèmes brulées... Ceci dit, un couteau, juste à côté, porte exactement la même marque que celle retrouvée sur toutes les victimes. C'est alors qu'il l'appréhende, mais de façon musclée ... David est blessé à la main.
De son côté, Terry a trouvé la femme qu'il sequestrait encore, elle est en vie, un sac sur la tete et attachée.
Haldane est arreté et la femme secourue. Charlie retrouve son frère au dehors. Don lui explique que Haldane avait déménagé depuis 3 semaines et qu'avant il habitait à Silver Lake, c'est à dire, dans l'ancienne zone délimitée par Charlie.


Résumé(s) par Singularity.
Dernière modification de la page le 26/07/2008 à 00h55.